Air-France-KLM lance son premier vol long-courrier avec éco-carburant – Associated Press

PARIS (AP) – Air France-KLM lance mardi ce qu’elle appelle son premier vol long-courrier avec du carburant d’aviation durable. L’avion utiliserait du pétrole mélangé à un carburéacteur synthétique dérivé d’huiles de cuisson usagées.

La société a déclaré que la transition vers un carburant d’aviation durable ou SAF consistait à soutenir la création d’une industrie garantissant un transport aérien de plus en plus éco-responsable. L’avion vole de Paris à Montréal, avec un mélange de carburant comprenant 16% de carburant durable.

Cela fait partie des efforts de l’industrie mondiale pour expérimenter des carburants alternatifs alors que les régulateurs et les gouvernements resserrent les règles d’émissions pour les décennies à venir. D’autres compagnies aériennes et avionneurs expérimentent également l’utilisation de différents niveaux de biocarburants ou de différents types de carburants durables.

Air France-KLM a dévoilé l’initiative lors d’un événement sur le tarmac de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris. En présence de journalistes, il a été présenté par des personnalités clés de l’aviation, dont le PDG d’Air France-KLM Benjamin Smith, le PDG de la compagnie pétrolière Total Patrick Pouyanne et le président d’Airbus Guillaume Faury.

Steve Csonka, directeur exécutif de l’Initiative pour les carburants alternatifs pour l’aviation commerciale, a salué cette décision, qualifiant le SAF de «critique» dans la réduction des émissions de dioxyde de carbone pour l’ensemble de l’industrie de l’aviation à réaction.

Il représentera, a-t-il dit, «la majorité des réductions d’émissions de CO2 réalisables par l’industrie au cours des prochaines décennies» et «est soutenu par une politique d’incitation aux États-Unis».

Andrew Murphy, du groupe bruxellois de défense de l’environnement Transport and Environment, a déclaré que «c’est bien qu’ils expérimentent, il est important que l’industrie expérimente» cela alors que le monde semble sortir de la pandémie et que les voyages reprennent.

Air France-KLM a annoncé avoir effectué le premier vol régulier avec du carburant d’aviation synthétique durable en février, d’Amsterdam à Madrid.