Actualité : L’UE engage une procédure contre le Royaume-Uni dans le cadre du différend sur le Brexit – STERN.de

Johnson “profondément affecté” par l’action de la police contre la veillée +++ Malu Dreyer “très confiant” pour la poursuite de la coalition des feux de signalisation +++ Les élections aux Pays-Bas ont commencé +++ L’actualité d’aujourd’hui dans le téléscripteur arrière. Les nouvelles d’aujourd’hui dans le poupe-Ticker.

Les nouvelles d’aujourd’hui dans le STAR-Ticker :

16 h 09 : Au moins 12 morts dans l’attaque d’un village dans l’est du Congo

Au moins douze personnes ont été tuées dans une attaque rebelle dans l’est de l’État centrafricain du Congo. Des assaillants armés ont fait irruption dans des campements de la commune de Bulongo peu après minuit et ont provoqué un bain de sang à coups de machettes, a rapporté Kasali Kapepela, l’administrateur local en charge.

Selon le rapport, après avoir tué les résidents, les hommes armés ont saccagé les habitations et pris le bétail. Les hommes seraient des extrémistes du groupe islamiste ADF. La région a fait l’objet de raids répétés de la part des rebelles qui traversent l’Ouganda vers le pays voisin.

15h48 : Des cambrioleurs volent des montres et des bijoux au domicile de la star du PSG.

Des voleurs ont dérobé des montres et des bijoux de valeur à la star argentine du football Angel Di Maria. Ils se sont introduits au domicile du joueur de haut niveau à Neuilly, en banlieue parisienne, alors qu’il disputait un match de première division avec son club, le Paris Saint-Germain (PSG), dimanche, a annoncé la police française. Di Maria a donc été remplacé après 30 minutes par l’entraîneur du PSG, Mauricio Pochetti.

La famille de Di Maria était à la maison lorsque le cambriolage a eu lieu. Cependant, elle n’a apparemment pas remarqué que les voleurs ouvraient le coffre. Le vol n’a pas été violent, selon les enquêteurs. Le butin a une valeur de moins de 500 000 euros.

15h19 : Le plafond d’une église tombe sur des fidèles à Kampala – plusieurs blessés

Le plafond d’un bâtiment s’est effondré pendant les prières dans l’une des plus anciennes églises de la capitale ougandaise, Kampala, faisant huit blessés graves, selon les autorités. “Il n’y a pas eu de victimes – jusqu’à présent, huit personnes ont été sauvées des décombres par la police et emmenées à l’hôpital Mulago pour des blessures graves”, a déclaré le porte-parole de la police, Luke Oweyisigire. La Croix-Rouge a confirmé qu’aucune autre victime n’avait été retrouvée. Les autorités ont lancé une enquête. Dans certaines métropoles africaines, les accidents causés par l’effondrement de parties de bâtiments ne sont pas rares car les codes de construction ne sont pas toujours respectés.

14h52 : L’Iran ouvre une “cité des missiles” souterraine.

L’Iran dit qu’il a ouvert une “cité des missiles”. Les images diffusées par les médias iraniens suggèrent qu’il s’agit d’une installation souterraine de stockage de missiles exploitée par les Gardiens de la révolution iranienne (IRGC). “Ce n’est qu’une petite partie de nos capacités en matière de missiles”, a déclaré le commandant de l’IRGC Hussein Salami lors de la cérémonie d’inauguration, selon l’agence de presse Tasnim. Il n’a pas donné de détails sur l’emplacement de la “ville des missiles” ni sur le nombre de missiles.

L’année dernière, il a été question de plusieurs villes de missiles dans les provinces du sud du golfe Persique. En Iran, on entend toujours parler de nouveaux exploits militaires, notamment en ce qui concerne les Gardiens de la révolution. Cependant, la plupart d’entre eux sont secrets et ne peuvent donc pas être vérifiés de manière indépendante.

14h15 : Litige sur le Brexit : l’UE lance une procédure contre le Royaume-Uni

L’Union européenne lance une procédure contre la Grande-Bretagne pour violation du traité de retrait de l’UE. C’est ce qu’a annoncé la Commission européenne lundi à Bruxelles. En toile de fond, le différend sur la mise en œuvre des règles spéciales du Brexit pour la province britannique d’Irlande du Nord.

13h49 : Vatican – la bénédiction des couples homosexuels n’est pas possible

L’Église catholique ne croit pas avoir l’autorité de bénir les couples homosexuels. La Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican l’a clairement indiqué dans un responsum ad dubium (réponse à un doute). Le pape François a accepté la publication. Selon le document, le contexte est que dans certaines régions de l’Église, des “projets et des propositions” se répandent pour bénir les unions de personnes du même sexe.

Les bénédictions des relations humaines, selon la lettre, ne sont possibles que si elles servent les plans de Dieu. “Pour cette raison, il n’est pas permis de conférer une bénédiction à des relations ou même à des partenariats stables qui impliquent une pratique sexuelle en dehors du mariage (…) comme c’est le cas pour les unions de personnes de même sexe.” La Congrégation pour la doctrine de la foi a souligné que sa déclaration se réfère à “la vérité du rite liturgique” et n’est pas ou ne devrait pas être discriminatoire. En outre, il a déclaré que des bénédictions pouvaient certainement être données à des personnes individuelles ayant des penchants homosexuels. Mais toute forme de bénédiction qui reconnaît un partenariat homosexuel est inadmissible. La communauté chrétienne a été appelée à respecter les personnes ayant des penchants homosexuels.

13h46 : Le vin, homme politique d’opposition ougandais, de nouveau arrêté.

Bobi Wine, pop star ougandaise et homme politique de l’opposition, a de nouveau été arrêté. L’artiste, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, avait pris la tête d’une manifestation à Kampala contre l’arrestation arbitraire de centaines de ses partisans peu après l’élection présidentielle de la mi-janvier, selon son avocat David Rubongoya. Bien que Wine ait appelé à un rassemblement pacifique, il a été placé en détention.

M. Wine, musicien et membre du Parlement, a été épinglé à plusieurs reprises au cours de la campagne électorale. Il est considéré comme un critique éminent de Museveni et exprime les frustrations de nombreux jeunes Ougandais.

Museveni, qui est au pouvoir depuis 1986, a longtemps été considéré comme une lueur d’espoir dans ce pays d’Afrique de l’Est, mais la jeune génération critique désormais la corruption et la gouvernance inefficace et souhaite un changement. Il n’aurait pas dû être autorisé à se représenter après son cinquième mandat. Mais le Parlement a aboli la limite d’âge de 75 ans pour les chefs d’État en modifiant la Constitution.

13 h 37 : Report de l’audition du chef de gouvernement de facto au Myanmar

L’audition vidéo prévue devant le tribunal de Aung San Suu Kyi, chef du gouvernement destitué par l’armée de facto du Myanmar, a été reportée à la semaine prochaine. “Il n’y a pas d’audience au tribunal car il n’y a pas de connexion Internet”, a déclaré à l’AFP l’avocat de Suu Kyi, Khin Maung Zaw. Une diffusion vidéo n’était pas possible, a-t-il précisé. L’audience de l’homme politique détenu est maintenant prévue pour le 24 mars.

Les autorités du Myanmar ont paralysé l’Internet chaque nuit pendant des semaines. En général, cependant, les connexions fonctionnaient à nouveau le matin. En ce lundi, cependant, les connexions sont restées coupées.

12h56 : VW construit sa propre production de batteries.

Le plus grand constructeur automobile européen, Volkswagen, va mettre en place un réseau de ses propres usines de fabrication de cellules de batteries dans les années à venir. En plus de la production actuellement en cours à Salzgitter, cinq autres usines vont être ajoutées pour l’auto-approvisionnement avec la technologie E centrale, comme l’a annoncé le directeur de la technologie Thomas Schmall.

12.31 heures : Dobrindt demande un “pare-feu” de l’Union aux Verts

Après le succès électoral des Verts dans le Bade-Wurtemberg, la CDU/CSU a besoin d’un “pare-feu” face à l’éco-parti, selon le chef du groupe régional de la CSU, Alexander Dobrindt. Il doit être “effrayant qu’après une perte catastrophique aux élections il y a cinq ans, avec une baisse de 12 % pour la CDU, celle-ci ait à nouveau baissé de manière significative et que de nombreux électeurs de l’Union se soient tournés vers les Verts”, a-t-il déclaré lundi, selon des participants à une réunion de l’exécutif de la CSU.

Selon M. Dobrindt, cela montre à quel point les Verts du Bade-Wurtemberg ont déjà pénétré le milieu syndical. “Je conseille donc de traiter avec les Verts de manière beaucoup plus forte sur le plan du contenu, de faire apparaître clairement les différences, de tracer des pare-feu.”

12 h 20 : La France continue d’autoriser les pesticides nocifs pour les abeilles

L’utilisation de pesticides nocifs pour les abeilles restera autorisée en France, sous conditions : le Conseil d’État, en tant que plus haute juridiction administrative, a rejeté lundi à Paris le recours en urgence de plusieurs organisations environnementales et syndicats contre la réapprobation des néonicotinoïdes. Les betteraviers français sont encore autorisés à utiliser ces pesticides jusqu’au 1er juillet 2023.

Le Conseil d’État a souligné qu’il s’agissait d’une exemption couverte par les règles de l’UE. Auparavant, le Conseil constitutionnel français avait déjà approuvé la modification de la loi. Les producteurs français de betteraves sucrières se plaignent de fortes infestations de parasites et de pertes de récolte s’élevant à 280 millions d’euros.

Les néonicotinoïdes font partie des pesticides les plus utilisés dans le monde. Cependant, ces agents ne se contentent pas de tuer les pucerons, les vers du bois et d’autres ravageurs, ils affectent aussi gravement les abeilles et les bourdons : ils affaiblissent leur système immunitaire, perturbent leur orientation et nuisent à leur reproduction. L’UE avait interdit trois de ces agents en 2018, la France même cinq. Greenpeace et les apiculteurs ont critiqué la réapprobation limitée en France comme un “pas en arrière” dans la protection de l’environnement.

12.03 : La ligne ferroviaire de transport de marchandises la plus fréquentée d’Europe bloquée après un glissement de terrain

En raison d’un glissement de terrain, la ligne de train de marchandises la plus fréquentée d’Europe est bloquée en Rhénanie-Palatinat, non loin du rocher de Loreley, célèbre dans le monde entier. Par ailleurs, la route fédérale 42 parallèle, qui est pour l’instant probablement restée libre, a été fermée entre St. Goarshausen et Kamp-Bornhofen en raison de débris susceptibles de glisser, par mesure de précaution, comme l’a annoncé la préfecture de police de Coblence. “Actuellement, il n’est pas encore possible de prévoir quand les routes pourront être rouvertes”, poursuit le communiqué.

La cause exacte du glissement de terrain impliquant du schiste n’était pas claire pour l’instant. “Mais qu’est-ce que ça pourrait être d’autre que la pluie récente ?” a déclaré un porte-parole de la police de Coblence. La police de l’État et la police fédérale, les pompiers, les équipes d’entretien des routes et les responsables de la gestion des situations d’urgence des chemins de fer se sont tous dirigés vers l’important amas de blocs rocheux sur les voies ferrées de la rive droite du Rhin, a-t-il déclaré. Selon la Deutsche Bahn, ils font partie de la ligne de trains de marchandises la plus fréquentée d’Europe entre Gênes et Rotterdam.

11:45 : Des chercheurs français se portent volontaires pour vivre comme des hommes des cavernes pendant 40 jours.

Ils prévoient de vivre comme des hommes des cavernes pendant 40 jours : Un chercheur franco-suisse et 14 cobayes sont actuellement en confinement volontaire dans une grotte rocheuse à Tarascon-sur-Ariège, dans le sud-ouest de la France. L’objectif du scientifique Christian Clot est d’explorer la perte du sens du temps et de l’espace dans le contexte de la pandémie de Corona.

“Deep Time” est le nom du projet qui a débuté dimanche. Pour cela, Clot passe près de six semaines dans la grotte avec sept femmes et sept hommes, sans téléphone portable, sans montre et sans lumière du jour. La température y est de douze degrés Celsius et l’humidité de 95 %. Les participants doivent produire eux-mêmes de l’électricité à l’aide de la force musculaire et puiser de l’eau à une profondeur de 45 mètres. La nourriture est fournie pendant les 40 jours.

11:42 : Médecins sans frontières : Pillage sévère dans le système de santé du Tigré.

Le conflit du Tigré, en Éthiopie, a donné lieu à des pillages et des attaques généralisées contre le système de santé de la région, selon l’organisation humanitaire Médecins sans frontières. Selon le rapport, environ 70 % des quelque 106 centres de santé ont été pillés et près d’un tiers endommagés. C’est ce qui ressort d’une inspection effectuée entre mi-décembre 2020 et début mars 2021.

Selon les informations fournies par l’agence humanitaire lundi, certains centres semblent avoir été délibérément détruits. Les appareils à ultrasons et les moniteurs de l’hôpital d’Adwa, par exemple, ont été vandalisés. Selon le rapport, seuls 13 % des installations fonctionnent encore normalement.

11.40 : Sri Lanka : un ministre veut interdire les burkas et les écoles islamiques

Le ministre de la sécurité publique du Sri Lanka, Sarath Weerasekara, veut interdire les burqas et fermer environ 1000 madrasas parce qu’elles sont des signes d’extrémisme religieux. Il a déposé la proposition au cabinet. Le chef du Front de solidarité islamique, Riyaz Salley, a critiqué les plans auprès de l’Agence de presse allemande, les qualifiant d’unilatéraux. Les musulmans suscitent de fortes réserves dans ce pays à majorité bouddhiste, surtout depuis les attentats islamistes contre des églises et des hôtels de luxe à Pâques 2019, qui ont fait plus de 250 morts. Ils représentent environ dix pour cent de la population.

11:38 a.m. : Une pétition demande la libération du directeur artistique de la Volksbühne après les allégations #MeToo

Suite aux allégations #MeToo à la Volksbühne de Berlin, une pétition demande la démission ou le renvoi du directeur artistique Klaus Dörr. “Nous estimons que le Sénat de Berlin pour la culture a le devoir de prendre au sérieux la plainte et les expériences des femmes concernées”, indique le texte. “Nous croyons les femmes concernées et ne remettons pas en cause leurs déclarations”. Parmi les premiers signataires figurent, outre certaines organisations, par exemple du secteur du théâtre, en particulier des femmes dramaturges, auteurs, metteurs en scène et actrices.

Le département de la culture du Sénat enquête sur les allégations contre Dörr. Selon un rapport de la “Tageszeitung” (“taz”), plusieurs femmes se sont plaintes de lui. Une porte-parole du théâtre a déclaré que M. Dörr se défendait énergiquement contre les accusations et que, sur les conseils d’un avocat, il ne ferait aucun commentaire public pour le moment. Le “taz” a mentionné divers comportements répréhensibles à l’égard des femmes, l’administration du Sénat a parlé d’accusations concrètes qui ont été faites – mais n’a pas donné de détails.

11h37 : Le président du Conseil central espère que l’AfD disparaîtra des parlements

Le président du Conseil central des Juifs, Josef Schuster, a dressé un bilan positif de la perte de voix de l’AfD lors des élections dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat. Dans le même temps, il a appelé les partis et la société civile à ne pas relâcher leur engagement contre le parti. “Le fait que l’AfD ait perdu du terrain dans les deux États fédéraux est un développement positif”, a déclaré Schuster aux journaux Stuttgarter Zeitung et Stuttgarter Nachrichten. “Notre objectif doit rester que l’AfD disparaisse à nouveau des parlements”, a-t-il déclaré.

11.26 a.m. : Un leader de gauche optimiste malgré les faibles résultats des élections dans les États fédérés

La nouvelle co-présidente du parti de gauche, Susanne Hennig-Wellsow, voit des signaux positifs dans les élections régionales en Rhénanie-Palatinat et dans le Bade-Wurtemberg, malgré les faibles résultats de son parti. Il y a enfin une véritable option pour voter la CDU hors du gouvernement fédéral, a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision Phoenix. “Le fait que la CDU se détruise joue en notre faveur, après tout.”

10.50 : Des milliards pour l’armée britannique afin d’aider toutes les régions du pays.

Alors que l’on annonce que des milliards de dollars seront consacrés à l’armée britannique, le Premier ministre Boris Johnson souhaite également renforcer la communauté du Royaume-Uni. Les vastes projets de politique intégrée de défense, de politique étrangère, de sécurité et de développement prévoient des investissements durables dans toutes les régions du pays, comme l’a annoncé le gouvernement à Londres. Des navires seront construits en Écosse, des véhicules blindés au Pays de Galles et des satellites en Irlande du Nord. Le lithium, qui est important pour la production de batteries, doit être extrait dans la région de Cornouailles, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

10h45 : Söder : la question K sera clarifiée “en temps utile”.

Après l’échec des élections régionales de la CDU dimanche, le leader de la CSU, Markus Söder, veut s’en tenir au calendrier annoncé pour la clarification du candidat de l’Union au poste de chancelier – entre Pâques et la Pentecôte. “Il n’y a rien de nouveau à signaler sur la question du candidat chancelier”, a déclaré M. Söder lors d’une vidéoconférence du bureau exécutif de la CSU à Munich. “Nous en parlerons en temps voulu et nous chercherons également à trouver la meilleure combinaison possible pour assurer le succès commun.” L’unité de l’Union est tout à fait cruciale, a souligné M. Söder.

10:38 : La police de Berlin compte actuellement 388 criminels de clan.

La police de Berlin affecte actuellement 388 personnes au secteur de la criminalité clanique dans la capitale. La lutte contre la criminalité clanique nécessite “de l’endurance, du professionnalisme, de l’expertise et une bonne coopération entre les autorités”, a expliqué le sénateur berlinois de l’Intérieur Andreas Geisel (SPD) à l’occasion de la publication du rapport de situation Criminalité clanique 2020. Selon le rapport de situation, un total d’environ mille crimes ont été commis dans la région par 291 suspects en 2020.

Selon le rapport, les principaux domaines de criminalité du clan sont le trafic, les stupéfiants, les crimes violents et les crimes contre la propriété. Au cours d’un total de 240 opérations de contrôle de police, 525 objets ont été contrôlés et 85 ont été fermés par les autorités l’année dernière, selon le rapport.

10 h 33 : La CDU de Thuringe doit remettre un don controversé de 7 000 euros

Dans le cadre des allégations de corruption à l’encontre du politicien CDU de Thuringe Mark Hauptmann, la CDU du Land veut restituer un don controversé. Comme l’a annoncé la CDU de Thuringe à Erfurt dimanche, le don s’élève à 7000 euros. Il provenait d’une société nationale qui avait été mentionnée dans les médias en rapport avec des livraisons de masques.

Selon le rapport, le don avait été versé au début de l’année à l’association de district de la CDU à Suhl, dont Hauptmann était président jusqu’à récemment. Le don a été signalé à l’administration du Bundestag pour examen vendredi, par mesure de précaution, a expliqué l’association du Land. L’argent doit être versé à l’administration du Bundestag, quelle que soit l’issue de l’enquête, a-t-elle précisé. Toutes les autres donations des deux dernières années avaient été classées comme “irréprochables”.

10.32 : Iran : Londres ne doit pas politiser l’affaire Zaghari-Ratcliffe

La Grande-Bretagne ne doit pas politiser le cas de Nazanin Zaghari-Ratcliffe, une Britannique accusée de propagande contre le régime, selon l’Iran. “Il s’agit d’une affaire juridique et la politisation de cette affaire n’aide personne”, a déclaré à Téhéran Said Chatibsadeh, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères. Il a déclaré que le gouvernement de Londres devrait permettre à l’affaire de l’homme de 42 ans de se dérouler dans un cadre légal.

Le citoyen britannique, qui possède également la nationalité iranienne, avait été arrêté en 2016. Elle a été condamnée à cinq ans de prison pour espionnage présumé. La semaine dernière, sa peine de prison a pris fin. Mais elle n’est pas autorisée à quitter le pays en raison d’une autre accusation de propagande contre le régime. Le gouvernement britannique exige que Téhéran permette à Zaghari-Ratcliffe de partir immédiatement.

10h30 : Les organisations de défense des droits de l’homme appellent à refuser les déportations vers la Syrie

À l’occasion du dixième anniversaire du début des soulèvements contre le dirigeant syrien Bachar al-Assad, les organisations de défense des droits de l’homme et des réfugiés ont appelé à dire clairement non aux expulsions de réfugiés syriens vers leur pays d’origine. “Les déportations vers la Syrie sont et restent illégales au regard du droit international en raison des violations flagrantes des droits de l’homme et des crimes systématiques contre l’humanité”, ont-ils déclaré dans un appel conjoint.

Les organisations participantes se sont donc opposées aux efforts du ministre allemand de l’Intérieur Horst Seehofer (CSU) et d’autres politiciens de la CDU/CSU pour autoriser à nouveau les déportations vers la Syrie dans certains cas. “Préparer des déportations vers l’État persécuteur et tortionnaire envoie un signal fatal”, ont-ils déclaré dans l’appel. Il ne doit y avoir aucun rapprochement diplomatique avec le régime d’Assad.

10:05 : Le tribunal interrompt la réunion du conseil municipal prévue sur la suspension du maire de Halle.

Le tribunal administratif de Halle a interrompu la session spéciale prévue du conseil municipal sur les allégations de vaccination contre le maire Bernd Wiegand (sans parti). Le tribunal a justifié cette décision dans sa décision de dimanche par le fait que le délai de 14 jours pour convoquer le conseil municipal n’avait pas été respecté. Cela a eu lieu un jour trop tard. Le tribunal a donc accueilli la demande d’un membre du conseil municipal.

10h03 : Le leader du FDP, M. Lindner : “Le cap de l’indépendance a porté ses fruits”.

Le leader du FDP, Christian Lindner, ne veut pas engager son parti dans d’éventuelles coalitions avant les élections fédérales. “Le parcours d’indépendance du FDP en la matière a porté ses fruits”, a déclaré M. Lindner à Berlin lors d’un bilan des élections régionales dans le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat. Il a déclaré que les élections étaient également un vote sur la politique de crise du gouvernement fédéral dirigé par l’Union. Il a demandé que l’affaire dite du masque soit éclaircie non seulement entre les députés de l’Union, mais aussi au sein du gouvernement fédéral dans son ensemble. Il a déclaré qu’il était trop tôt pour spéculer sur une coalition après les élections fédérales de septembre. “Pour nous, le facteur décisif est l’adéquation des contenus entre eux”, a déclaré M. Lindner.

9 h 51 : La liste climatique du Bade-Wurtemberg manque clairement son objectif électoral

Le Klimaliste Baden-Württemberg, qui a commencé comme un concurrent des Verts, a clairement raté l’entrée au parlement du Land qu’il visait. Le parti, fondé par des partisans du mouvement Les vendredis pour l’avenir, a obtenu 0,9 % des voix lors de l’élection de dimanche. Selon les résultats préliminaires définitifs, 42 686 personnes ont voté pour le parti.

Le Klimaliste Baden-Württemberg a été créé dans le but de faire entrer des scientifiques et des activistes du climat au Parlement du Land afin de parvenir à une “politique climatique plus efficace” et d’augmenter la pression sur les autres partis. Au cours de la période précédant les élections, les Verts se sont inquiétés du fait que les jeunes électeurs potentiels des Verts, en particulier, pourraient se tourner vers les Klimalistes.

8:37 a.m. : Johnson “profondément attristé” par la répression policière de la veillée.

La répression policière à l’encontre de femmes participant à une veillée pour la victime d’un crime à Londres a mis en garde le Premier ministre britannique Boris Johnson. “Comme tous ceux qui l’ont vu, j’ai été profondément affecté par les images de Clapham Common”, a déclaré Johnson, selon un communiqué.

Samedi, sur Clapham Common, dans le sud de Londres, de nombreuses femmes avaient commémoré Sarah Everard, qui aurait été tuée par un policier. Dans la soirée, la police a interrompu la réunion en partie violemment en se référant aux règles de Corona. Selon les médias, cependant, Johnson a soutenu le chef de la police de Londres, Cressida Dick.

8h03 : Malu Dreyer ” très confiante ” pour la poursuite de la coalition des feux de signalisation.

Après les élections régionales en Rhénanie-Palatinat, le Premier ministre Malu Dreyer (SPD) souhaite que la coalition formée par le SPD, les Verts et le FDP se poursuive à Mayence. “Je suis en train de discuter avec mes partenaires actuels de la coalition et je suis tout à fait sûre que nous obtiendrons quelque chose de bien”, a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision SWR 1 Rheinland-Pfalz. “Nous voulons continuer le feu de circulation, je n’ai jamais fait de secret à ce sujet. Tout le monde le savait, et c’est le chemin que nous allons prendre maintenant.” Elle a déclaré que la coalition avait des objectifs ambitieux dans une période difficile. “Je suis très confiant que ces discussions porteront leurs fruits”.

8:00 : Des dizaines de milliers de femmes protestent contre les violences sexuelles en Australie

Des milliers de personnes ont participé à des manifestations nationales en Australie contre la violence envers les femmes. Sous le slogan “March 4 Justice”, les manifestants sont descendus dans les rues de Sydney, Canberra, Brisbane et Melbourne, entre autres, comme le rapporte l’agence de presse AAP. Il y avait déjà eu des rassemblements le dimanche.

Les protestations font suite aux allégations d’une ancienne collaboratrice du Parti libéral pour le Premier ministre Scott Morrison, Brittany Higgins, selon lesquelles elle a été violée par un collègue masculin au Parlement en 2019. Higgins avait travaillé pour la ministre de la défense Linda Reynolds à l’époque, et en février, elle a rendu ses allégations publiques.

7h53 : Début du vote aux Pays-Bas

Les élections pour le nouveau parlement néerlandais ont commencé. Environ 1600 bureaux de vote ont ouvert à 7h30. Environ 13 millions de citoyens sont appelés à voter pour les 150 membres de la deuxième chambre. En raison de la pandémie de Corona, les élections législatives se dérouleront pour la première fois sur trois jours au total. Le principal jour de vote est le mercredi. Lundi et mardi, ce sont surtout les personnes particulièrement exposées en raison d’une infection par le virus Corona qui doivent voter. Ensuite, seulement un peu moins de 20 % des bureaux de vote sont ouverts. Pour la première fois, le vote par correspondance a également été autorisé pour les citoyens âgés de plus de 70 ans vivant dans le pays.

37 partis se présentent aux élections – un nouveau record. Dans les sondages, le VVD, parti libéral de droite du Premier ministre Mark Rutte, est incontestablement en tête avec environ 24 %, suivi du PVV du populiste de droite Geert Wilders avec environ 12 %. Il n’est pas certain que la coalition précédente – VVD, chrétiens-démocrates CDA, gauche-libérale D66 et ChristenUnie – obtienne à nouveau une majorité. Les résultats ne sont pas attendus avant mercredi soir.

7:50 : Walter-Borjans : “Il y a des majorités de ce côté de la CDU et de la CSU”.

Après les élections régionales dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat, le chef du SPD, Norbert Walter-Borjans, prend de plus en plus ses distances par rapport à une coalition avec la CDU/CSU. “Il y a des majorités de ce côté de la CDU et de la CSU et il y a aussi de bonnes chances pour qu’Olaf Scholz soit le candidat du plus fort de ces partis”, a déclaré Walter-Borjans à la radio Deutschlandfunk. Le ministre des finances et candidat à la chancellerie Scholz avait également souligné dimanche soir dans l’émission “Anne Will” de la chaîne ARD à propos d’une coalition de feux de signalisation : “Qu’une option soit devenue visible aujourd’hui, c’est tout à fait clair”.

7h46 : Un tribunal impose quatre mois de détention obligatoire à l’ex-président bolivien.

L’ancienne présidente intérimaire bolivienne Jeanine Áñez est placée en détention provisoire pendant quatre mois. “Ils m’envoient en détention pendant quatre mois, où je suis censée attendre mon procès pour un “coup d’État” qui n’a jamais eu lieu”, a-t-elle écrit sur Twitter dimanche, après une audience judiciaire en ligne. M. Áñez a été arrêté samedi dans le cadre d’une enquête sur un coup d’État présumé contre l’ancien chef d’État Evo Morales.

L’homme de 53 ans est accusé de terrorisme, de sédition et de conspiration. Deux membres de son gouvernement provisoire – les ex-ministres de l’énergie et de la justice, Rodrigo Guzman et Alvaro Coimbra – ont également été arrêtés. L’accusation avait initialement demandé six mois d’emprisonnement pour les trois hommes politiques.

7.44h : Journée la plus sanglante jamais enregistrée au Myanmar – Loi martiale dans certaines parties de Yangon.

Le nombre de personnes tuées lors des récentes manifestations contre le coup d’État militaire au Myanmar s’élève à au moins 44. L’Association d’aide aux prisonniers politiques (AAPP) a déclaré que six autres décès avaient été confirmés à la suite des manifestations de dimanche. Cette journée a été la plus sanglante depuis le début des manifestations, qui ont fait plus de 120 morts, selon l’AAPP. La chef de gouvernement de facto destituée, Aung San Suu Kyi, devait comparaître devant un tribunal lundi.

Depuis que les militaires ont pris le pouvoir, les habitants du Myanmar descendent dans la rue par dizaines de milliers chaque jour. Les forces de sécurité utilisent des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des balles réelles contre les manifestants. Dimanche, plusieurs usines de textile chinoises ont été incendiées dans la capitale commerciale de Yangon. De nombreux manifestants soupçonnent la Chine de soutenir la junte militaire.

Lundi, les autorités militaires ont imposé la loi martiale dans quatre autres districts de Yangon. Depuis dimanche, cela s’applique déjà à deux quartiers de la métropole. L’Internet mobile a été désactivé pendant ce temps. La loi martiale permet, entre autres, de poursuivre les détenus devant des tribunaux militaires. Les accusés risquent des années d’emprisonnement et de travaux forcés, voire des condamnations à mort.

7:29 : Les opposants à la présidence remportent les élections dans la deuxième plus grande ville du Monténégro.

Les opposants au président monténégrin Milo Djukanovic ont remporté les élections locales à Niksic, la deuxième plus grande ville du pays. La liste DPS du parti présidentiel est effectivement arrivée en tête des votes, remportant 18 des 41 sièges de conseil municipal, selon l’institut de recherche électorale Cemi, tard dimanche soir. Mais il lui manque les partenaires pour former le prochain gouvernement de la ville et nommer le maire.

La liste du Front démocratique pro-serbe (onze sièges) et celle des démocrates plus pro-occidentaux (dix sièges) devraient former une coalition. En décembre dernier, une alliance entre le DF, les démocrates et le parti civique libéral Ura avait déjà remplacé le DPS au pouvoir depuis 30 ans au niveau de l’État.

7h10 : La plus forte tempête de sable depuis des années balaie le nord de la Chine.

La plus forte tempête de sable depuis dix ans a balayé le nord de la Chine. Les autorités de Pékin ont donc déclaré une “alerte jaune” lundi et mis en garde contre une visibilité fortement réduite. Les niveaux d’air dans la capitale ont atteint des niveaux “dangereux”. Les aéroports de Pékin ont dû annuler plus de 400 vols, selon les médias chinois.

L’Office météorologique chinois a estimé que douze provinces seraient touchées par la tempête ou l’avaient déjà été. Il s’agit à la fois de la tempête de sable la plus forte depuis dix ans et de celle dont l’ampleur est la plus grande.

6:59 a.m. : SPD : L’Union doit interroger les succursales pour des dons suspects.

Dans l’affaire du masque, le SPD durcit le ton vis-à-vis de la CDU/CSU. Le directeur du groupe parlementaire SPD, Carsten Schneider, a exigé dans le “Süddeutsche Zeitung”, après la divulgation d’un don à l’association du district de Suhl en Thuringe, un travail de clarification immédiat de la part de l’Union. “Après ces nouvelles révélations, il est logique que Laschet et Söder interrogent les branches de la CDU et de la CSU sur les dons suspects aux partis, en particulier ceux qui se situent juste en dessous de la limite à déclarer”, a déclaré M. Schneider, en faisant référence aux dirigeants de la CDU et de la CSU, Armin Laschet et Markus Söder.

5:18 : H.E.R. remporte le Grammy de la meilleure chanson de l’année avec un titre contre le racisme.

La chanteuse américaine de R&B H.E.R. a remporté un Grammy Award pour sa chanson sur le racisme aux États-Unis. Le musicien de 23 ans a reçu dimanche soir le très convoité prix américain de la meilleure chanson de l’année. Le titre, “I Can’t Breathe”, a été écrit dans le sillage des manifestations contre les violences policières à l’encontre des personnes noires aux États-Unis. Le titre reprend une phrase de l’afro-américain George Floyd, tué par la violence policière, qui est devenue une devise du mouvement Black Lives Matter.

Le Grammy du meilleur disque de l’année a été remporté par la chanteuse pop Taylor Swift. L’album “Folklore” est le premier des deux que l’artiste a enregistrés pendant les restrictions de la pandémie de Corona. Le prix dans la catégorie Enregistrement de l’année a été remporté par Billie Eilish, 19 ans, pour son tube “Everything I Wanted”.

4.30 : Ministre du développement : les consommateurs seront attentifs à la durabilité

Le ministre du développement Gerd Müller s’attend à ce que la protection de l’environnement et les droits de l’homme prennent de plus en plus d’importance dans les décisions d’achat. “Le XXIe siècle sera le siècle de la durabilité. Les consommateurs sont également de cet avis : pour 70 % d’entre eux, la durabilité gagnera en importance au cours des cinq prochaines années”, a déclaré le politicien de la CSU à la Deutsche Presse-Agentur lors de la Journée mondiale de la consommation.

Les consommateurs sont tout aussi nombreux à être prêts à payer plus cher pour des biens produits de manière durable, a-t-il ajouté. “Ils ne veulent pas que les enfants triment pour leurs produits. Ils ne veulent pas que leurs décisions d’achat soutiennent les violations des droits de l’homme ou la destruction de l’environnement. Pour la plupart des gens, cependant, il n’est pas facile de trouver des produits aussi équitables dans les magasins”, explique M. Müller.

4.22 : L’investissement européen dans les startups israéliennes de 2020 n’a jamais été aussi élevé

Les investissements européens dans les startups israéliennes ont atteint un niveau record l’année dernière, malgré la crise de Corona. En 2020, 195 financeurs européens ont investi l’équivalent de plus d’un milliard d’euros dans de jeunes entreprises en Israël, selon une analyse du cabinet d’études de marché IVC Research Center. C’est presque quatre fois plus qu’en 2015.

Ces chiffres ont été recueillis avant la conférence en ligne “Journées de l’Europe”, qui se tiendra à Tel Aviv mardi. L’initiateur Gilli Cegla, un entrepreneur israélien spécialisé dans les technologies de l’information, voit plusieurs raisons à la hausse constante des investissements dans le pays de la haute technologie, ainsi qu’au record absolu de l’année dernière. “Il s’agit de processus qui avaient commencé avant et qui ont porté leurs fruits en 2020”, explique Mme Cegla.

1:57 a.m. : Biden renonce à l’appel de démission à Cuomo

Le président américain Joe Biden, contrairement aux leaders démocrates, s’est abstenu d’appeler le gouverneur de New York Andrew Cuomo à démissionner suite aux allégations de harcèlement de plusieurs femmes. “Je pense que l’enquête est en cours et que nous devrions voir ce qu’elle nous apporte”, a déclaré M. Biden dimanche soir dans le jardin de la Maison Blanche lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il pensait que M. Cuomo devait démissionner. La procureure générale de New York, Letitia James, enquête actuellement sur les graves allégations que plusieurs femmes ont formulées publiquement à l’encontre de M. Cuomo, un démocrate. Les allégations portent sur un harcèlement physique et verbal.

1.09 : Tirs de roquettes sur les zones occupées par les Turcs dans le nord de la Syrie.

Le nord de la Syrie occupé par la Turquie a subi des tirs de roquettes, selon Ankara. Les missiles ont été tirés depuis une position tenue par le gouvernement syrien, a indiqué dimanche soir le ministère turc de la Défense sur le service de messagerie rapide Twitter. Plusieurs civils ont été blessés. L’armée turque a riposté.

Les missiles ont été tirés depuis l’aéroport de Kuweires, près de la ville d’Alep, dans le nord de la Syrie occupé par la Turquie, a déclaré le ministère de la défense. Elle a indiqué qu’ils avaient visé des “emplacements civils” ainsi que des camions-citernes de carburant dans les districts de Jarablus et d’Al-Bab. Le ministère de la défense a publié sur Twitter une courte vidéo montrant des camions-citernes de mazout en feu.

les / tkr / fs
DPA
AFP